Louis Armstrong, toujours dans nos cœurs

Au Danemark en 1933. © : JazzWax.

Né il y a cent vingt ans (en 1901), décédé il y a cinquante ans (en 1971), Louis Armstrong s’est fait connaître dès le milieu des années 1920 comme accompagnateur des meilleures chanteuses de blues classique, dont Bessie Smith et Ma Rainey. Le trompettiste s’impose également très vite comme chanteur à la voix rauque caractéristique. Il deviendra un des artistes de jazz essentiels du XXe siècle, une musique dont il devint une sorte d’ambassadeur, un peu à l’instar d’un B.B. King dans le blues. Les deux hommes partageaient d’ailleurs un autre point commun, ils donnaient en moyenne trois cents concerts par an… Si vous souhaitez vous replonger dans le parcours passionnant d’Armstrong, je vous conseille vivement d’écouter (en podcast) la série en seize volets que lui a consacré cet été France Musique, justement intitulée « Un été avec Louis Armstrong ». À moins que vous ne préfériez le revoir lors de sa toute première prestation enregistrée, le 21 octobre 1933 à Copenhague au Danemark…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.