Article « Les temps du blues » – 23 jan 2019

blues in france copie

Au programme de mon émission sur YouTube, Ronnie Baker Brooks(rubrique « Un blues, un jour ») et Same Player Shoot Again(rubrique « Blues in France »).

rbb 1
Ronnie Baker Brooks (à gauche) et son père Lonnie Brooks. © : Facebook.

C’est l’anniversaire de Ronnie Baker Brooks, né le 23 janvier 1967, qui fête donc ses 52 ans aujourd’hui. Bien entendu, ce chanteur et guitariste est d’abord connu car il est un des fils du grand Lonnie Brooks, tout comme son frère Wayne Baker Brooks, qui a lui aussi choisi la voix du blues. Mais si les héritages familiaux peuvent être parfois lourds à porter, ce n’est pas le cas dans cette famille très soudée, dont les membres prenaient au contraire un plaisir non feint à se stimuler (Lonnie nous a hélas quittés le 1eravril 2017). Parallèlement à leurs carrières personnelles, les Brooks nous ont donné à ce titre bon nombre d’exemples, sur disque comme sur scène. On relève enfin que les fils ont opté pour conserver leur « double nom » Baker Brooks, soit Baker qui reprend simplement le nom de naissance de leur père, et Brooks qui est celui qu’il adopta ensuite pour la scène.

rbb 3
© : Musiques en Live.

Pour se recentrer sur Ronnie, qui est né à Chicago, il fit preuve d’une grande précocité en montant sur les planches avec son père à seulement 9 ans, dont il finit par intégrer la formation au milieu des années 1980, tenant au début la basse puis la guitare. Il participe à des tournées et des disques avec Lonnie, et sa carrière en solo ne débute véritablement en 1998 avec la sortie de son premier album, « Golddigger », chez Watchdog. Deux autres suivent sur le même label, « Take Me Witcha » (2001) et « The Torch » (2006). Ce dernier, particulièrement varié avec des invités dont Jimmy Johnson, Eddy Clearwater, et Willie Kent, est sans doute le meilleur des trois. Il favorise surtout la mise en avant des qualités de Ronnie Baker Brooks : si son Chicago Blues peut être musclé, il flirte moins radicalement que son frère avec le blues rock, car c’est un guitariste assez expressif capable de subtilité, et surtout un chanteur très intéressant avec une voix aux accents soulful. Mais curieusement, ensuite, il n’enregistre plus durant une dizaine d’années, se consacrant davantage à la production et à la composition pour des artistes comme Eddy Clearwater et Chris Beard. Il signe toutefois un retour remarqué en 2017 avec son dernier album à ce jour, l’excellent « Times Have Changed » chez Provogue. J’ai programmé une version en public de la chanson-titre, Times Have Changed, avec une dernière partie qui démontre effectivement que les temps et le blues changent…

rbb 4
© : Discogs

 

spsa 1
© : Paris-Move

Je dois avouer que mon plaisir concernant la rubrique « Blues in France » du jour, consacrée à Same Player Shoot Again pour l’album « Our King Freddie », a été grandement gâché par le distributeur en France des artistes à l’origine du projet, lesquels artistes n’y sont pour rien, je le précise d’emblée. En programmant mon émission en vue de sa diffusion aujourd’hui, j’ai en effet reçu une notification de YouTube m’informant que le distributeur en question (que je m’abstiens de citer car il ne mérite aucune publicité, même à un aussi modeste niveau que le mien) bloquait ma vidéo dans plusieurs pays dont la France et les départements et territoires d’outre-mer pour non-respect des droits d’auteurs ! Sachant que mes émissions ne génèrent aucun revenu, qu’elles n’ont d’autre but que d’aider à la promotion et à la reconnaissance des artistes, que je prends toutes les précautions en termes de mentions légales, et que j’écris depuis 25 ans pour la revue Soul Bag qui est en l’occurrence partenaire du projet Same Player Shoot Again, c’est dire combien les distributeurs s’intéressent à ce que nous faisons avant d’émettre de telles notifications ! Heureusement, grâce à Bonsaï Music que je remercie chaleureusement, j’ai pu programmer deux extraits relatifs au projet : un court extrait de la chanson Ain’t No Sunshine en public au New Morning et la bande-annonce de présentation. Cela ne correspond pas tout à fait à ce que j’annonce dans mon émission (je m’en excuse donc), mais l’essentiel est sauvé, tant mieux pour les musiciens et tant pis pour les mesquins.

spsa 2
© : wolfgang’s

Mais venons donc à ce projet qui mérité toute notre attention et concerne pas moins de sept musiciens français, qui se sont spécialement réunis pour rendre hommage à un grand monsieur du blues, à savoir Freddie King. Leur groupe pour la circonstance s’appelle donc Same Player Shoot Again, et leur album « Our King Freddie ». Ces sept musiciens connus de la scène française sont Vincent Vella au chant, Romain Roussoulière à la guitare, Julien Brunetaud aux claviers, Loïc Gayot au saxophone, Jérome Cornelis à la guitare et au saxophone, Max Darmon à la basse et Steve Belmonte à la batterie.

spsa 3
© : YouTube

Le résultat est franchement brillant tant le groupe composé d’excellents protagonistes apparaît soudé, chacun n’essayant surtout pas de jouer sa partition personnelle. Bien entendu, si on les considère individuellement, il y a la voix de Vincent Vella, très grainée mais également chargée d’émotion, la guitare flamboyante et très moderne de Romain Roussoulière, les claviers de Julien Brunetaud tantôt virevoltants tantôt épais pour favoriser la tension, les cuivres qui montent et soulignent, la rythmique tout en souplesse. Bref, de là-haut, Freddie King doit se dire qu’il a de bien beaux héritiers… Ce disque est donc sorti chez Bonsaï Music et il ne faut surtout pas hésiter, vous ne serez pas déçus !

spsa 4
© : YouTube

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.