Bobby Rush : « Vous reprendrez bien un peu de poulet ! »

© : American Blues Scene.

Sa composition Chicken heads est probablement la plus emblématique de Bobby Rush. Créée en 1971, cette chanson lui vaudra sa première entrée dans les charts R&B de Billboard (n° 34) et son premier disque d’or. Trente-six ans plus tard, en 2007, elle reviendra sur le devant de la scène (et retrouvera les charts !) en figurant sur la bande originale du film Black Snake Moande Craig Brewer, dans lequel Samuel L. Jackson joue le rôle d’un fermier très pieux (mais ancien bluesman !) un tantinet bougon, qui séquestre une jeune femme (Christina Ricci) pour la débarrasser de sa nymphomanie… Chicken heads a donc cinquante ans en cette année 2021, et son géniteur, qui pour sa part en aura quatre-vingt-huit en novembre prochain (ce dont on peut douter tant il semble infatigable), a bien sûr décidé de fêter ça.

© : bobbyrushbluesman.com

En l’occurrence, quatre nouvelles versions verront le jour avec des invités de prestige. Trois de ces lectures seront réalisées par des duos composés de Rush avec Buddy Guy, Gov’t Mule et Christone « Kingfish » Ingram, soit un vétéran, un groupe entre blues rock et rock sudiste, et une « jeune pousse ». La dernière sera l’œuvre de Rush, dans un style « Downhome Southern soul ». Le disque sortira en vinyle 4-titres le 26 novembre 2021 sur son label Deep Rush Records, en édition limitée à 2 000 exemplaires, à l’occasion du Record Store Day, et ne sera dès lors disponible qu’auprès des disquaires indépendants participant à l’opération. Lauréat de deux Grammy Awards (en 2017 et 2021), de quatorze Blues Music Awards et récompensé en de multiples autres occasions, auteur de shows décomplexés et hilarants, Bobby Rush (chanteur, harmoniciste, guitariste et donc compositeur), dont la carrière s’étend désormais sur quelque six décennies, est un artiste essentiel de notre époque. Et visiblement, il nous faudra reprendre des têtes de poulet ! Impossible de se quitter sans goûter à ce délectable Chicken heads, enregistrée en public au Ground Zero à Clarksdale, Mississippi, avec s’il vous plaît une version à rallonge, onze minutes de bonheur ! Et avec le grand acteur Morgan Freeman, propriétaire du club, qui s’invite sur scène…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.