Little Smokey Smothers, mort un 20 novembre

© : Discogs.

Né Albert Abraham « Abe » Smothers le 2 janvier 1939 à la limite orientale du Delta, Mississippi, il apprit la guitare plutôt tardivement, à l’âge de quinze ans. Mais après son installation à Chicago en 1956, il apprend vite en se produisant dans les clubs de la ville, accompagnant un temps Howlin’ Wolf. Membre fondateur oublié du Paul Butterfield Blues Band, il y reste peu de temps. Il travaille dans le bâtiment puis retrouve une seconde jeunesse musicale avec un autre ancien membre du Paul Butterfield Blues Band, Elvin Bishop, une collaboration qui se traduit par les excellents albums « Bossman! The Chicago Blues of Little Smokey Smothers » (Black Magic, 1993) et « That’s My Partner ». Mais Smothers cumule les problèmes de santé, le diabète lui valant des amputations des membres inférieurs. Chanteur et guitariste très expressif, Little Smokey Smother nous a quittés le 20 novembre 2010 à l’âge de soixante et onze ans. Écoutons-le sur Annie Mae, une chanson extraite de « That’s My Partner ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.