Sélectionner une page

Édition française de Jazz on a Summer’s Day

Édition française de Jazz on a Summer’s Day
© : Carlotta Films.

Dès les années 1950, les festivals de Newport, Rhode Island, ont très largement favorisé la reconnaissance des musiques populaires nord-américaines, du jazz au blues en passant par le folk, la country, le gospel, le rock… Fondé en 1954, cinq ans avant le Newport Folk Festival, le Newport Jazz Festival s’inscrit donc en pionnier. À l’époque les enregistrements filmés de tels festivals n’étaient pas monnaie courante. Mais pour notre plus grand bonheur, en 1958, le photographe et réalisateur Bert Stern (1929-2013) a eu la bonne idée d’immortaliser l’édition 1958 du Newport Jazz Festival. Au programme, du jazz bien sûr (et quel jazz !), mais pas seulement : Jimmy Giuffre Trio (avec Bob Brookmeyer et Jim Hall), Thelonious Monk Trio (avec Henry Grimes et Roy Haynes), Sonny Stitt et Sal Salvador, Anita O’Day, George Shearing, Dinah Washington, Gerry Mulligan Quartet avec Art Farmer, Big Maybelle, Chuck Berry, Chico Hamilton Quintet avec Eric Dolphy, Louis Armstrong et son All-Stars Band (Trummy Young, Danny Barcelona et Jack Teagarden) et Mahalia Jackson.

Mahalia Jackson. © : Toronto Film Society.

Le film tiré du concert, Jazz on a Summer’s Day, avait été projeté pour la première fois en 1959 à la Mostra de Venise, puis l’année suivante ailleurs dans le monde. En 1999, il est entré au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès. Il sera souvent réédité, notamment vingt ans plus tard par Charly en DVD et CD audio à l’occasion du soixantième anniversaire de sa sortie. Ce 15 février 2022, il fera l’objet d’une autre réédition en DVD et Blu-Ray en restauration 4K, mais le pack que propose en l’occurrence Carlotta Films me permet de parler d’une nouvelle édition, en plus pour la première fois française ! L’ensemble comprend donc le film original Jazz on a Summer’s Day (83 minutes), le documentaire réalisé en 2011 par Shannah Laumeister Bert Stern, Original Madman (89 minutes), et des courts-métrages : entretien d’archive avec Stern (3 minutes), des planches-contacts de Stern (4 minutes), des photos de Louis Armstrong par Stern (3 minutes) et la bande annonce de la restauration. Voici d’ailleurs la bande-annonce de cette réédition.

A propos de l'auteur

Catégories d’articles