Sélectionner une page

Des nouvelles du musée Muddy Waters à Chicago

Des nouvelles du musée Muddy Waters à Chicago

Le grand Muddy Waters a vécu durant près de vingt ans, de 1954 à 1973, dans une maison au 4339 South Lake Park Avenue à Chicago, qui faisait aussi office de lieu de répétition avec d’autres bluesmen qui étaient souvent hébergés sur place… un vrai club privé ! Et je vous laisse dès lors imaginer la qualité des musiciens qui sont passés par cette demeure. On a commencé à parler de la transformer en musée dès 2014, mais elle a continué de se dégrader durant six années supplémentaires avant que le projet soit sérieusement repris en main. Car en août 2020, une subvention de 50 000 dollars remise par le National Trust for Historic Preservation à Chandra Cooper, arrière-petite-fille de Muddy et responsable du projet, a permis de lancer ce qui deviendra le MOJO (Muddy waters Original Jam Out) Museum. Et les réparations de la toiture ont débuté, voir notre photo ci-dessus.

Il comprendra un musée, un studio d’enregistrement et un jardin communautaire. Cooper, qui estimait alors que 300 000 dollars étaient nécessaires (il en faudrait en réalité 800 000…), espérait que le chantier s’achèverait en deux ans. Ce sera peut-être un peu court, mais une autre bonne nouvelle vient de tomber viaun article du Hyde Park Herald. Le 12 octobre 2021, la commission zonage du conseil municipal a approuvé l’inscription de la maison aux monuments de Chicago, qui doit être entérinée aujourd’hui 14 octobre. Cela signifie que la maison pourra être modifiée dans les meilleures conditions de sécurité, et qu’elle devient éligible à l’attribution d’une partie de la subvention totale allouée par la ville, soit 6 millions de dollars. Photos : © MOJO Museum.

A propos de l'auteur

Catégories d’articles