Sélectionner une page

Le blues et les catastrophes naturelles

Luigi Monge est né à Gênes en Italie, mais il écrit en italien et en anglais. Dans sa langue maternelle, on lui doit Robert Johnson – I Got the blues – Testi commentati (Arcana, 2008) et Howlin’ Wolf – I’m the Wolf – Testi commentati (Arcana, 2010), et il collabore aussi aux revues Black Music Research, Journal of Texas Music History et Popular Music. Aujourd’hui, il nous propose un autre ouvrage, qui sera disponible le 15 septembre 2022, Wasn’t That a Mighty Day: African American Blues and Gospel Songs on Disaster (University Press of Mississippi). Comme le titre l’indique, le livre s’arrête sur les chansons consacrées aux désastres : tornades, ouragans, inondations, séismes, accidents, etc. Il étudie une trentaine de morceaux couvrant la période 1879-1955. Memphis Minnie a chanté les crues du Mississippi (When the levee breaks), Charlie Patton le charançon du coton (Mississippi bo weevil blues), mais ce ne sont que deux exemples parmi bien d’autres ! Vous pouvez aussi lire la chronique de Patrick Derrien sur son journal Facebook.
Wasn’t That a Mighty Day: African American Blues and Gospel Songs on Disaster, par Luigi Monge, University Press of Mississippi, anglais, 520 pages, 51,73 euros.

A propos de l'auteur

Catégories d’articles