Sélectionner une page

Sortie du livre New Orleans – Cent ans de musiques

Sortie du livre New Orleans – Cent ans de musiques

© : France Musique.

Je l’annonçais ici le 27 juillet 2022, le livre New Orleans – Cent ans de musiques, que l’on doit à Éric Doidy et Lola Reynaerts, paraît aujourd’hui 22 septembre 2022 chez Le Mot et le Reste. Vous connaissez certainement Éric Doidy, journaliste pour la presse spécialisée depuis de longues années mais aussi voyageur inlassable dans moult haut lieux du blues, ce qui lui a déjà permis de signer deux beaux ouvrages chez le même éditeur, Buried Alive in the Blues – L’histoire du blues rock américainet Going Down South, 1990-2020. Il s’associe aujourd’hui à Lola Reynaerts (voir son site Internet, dont sont tirées quelques photos de cet article), une jeune photographe belge passionnée de blues, qui elle aussi cumule les voyages aux États-Unis depuis quatre ans afin de mieux s’imprégner des traditions musicales afro-américaines. En choisissant de collaborer avec Éric dans un livre qui revisite en 100 albums La Nouvelle-Orléans, berceau de bien des genres dont on ne vante plus la richesse musicale, nul doute qu’elle a été servie !

Mac Arnold. © : Lola Reynaerts.

Je n’ai pas encore lu ce livre mais ça ne saurait tarder ! En attendant, faute de le trouver sur le site Internet de l’éditeur, je vous livre l’argumentaire tiré d’une plate-forme de vente : « Jazz, rhythm ’n’ blues, funk, hip-hop… La Nouvelle-Orléans est le creuset d’une musique bien à elle, qui ne cesse de surprendre par son inventivité. Des cultures venues des colons européens, des Amérindiens d’origine, ou encore de la diaspora africaine, émerge un son métissé unique en son genre. Tout ce qui constitue la ville se retrouve dans ce dernier, des traditions des Mardi Gras Indians à la violence sociale ou aux dangers climatiques. En cent albums, cette anthologie donne les clés pour comprendre la richesse de cette scène urbaine, en offrant un voyage au cœur de la second line et des brass bands : des pionniers comme Fats Domino, Little Richard, Louis Armstrong ou Dr. John, à des artistes d’aujourd’hui comme Jon Batiste ou Big Freedia, représentante d’une culture queer qui a trouvé sa voix. La sélection a deux critères : représenter tous les styles de musique joués à La Nouvelle-Orléans ; et que chaque morceau n’ait pu naître nulle part ailleurs. »

Watermelon Slim. © : Lola Reynaerts.

New Orleans – Cent ans de musiques, par Éric Doidy et Lola Reynaerts, Le Mot et le Reste, 256 pages, 20 euros.

 

Shemekia Copeland. © : Lola Reynaerts.

 

© : Lola Reynaerts.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories d’articles