Parution d’un nouveau livre d’Esther Eloidin

Musicologue, enseignante, auteure, la Martiniquaise Esther Eloidin sort aujourd’hui 19 février 2021 chez Caraïbéditions l’ouvrage Quatre siècles de chansons grivoises et paillardes aux Antilles-Guyane (328 pages, 25 euros). Outre une introduction, un prologue (approche historique et psychologique) et une conclusion, il se décline en quinze chapitres : 
Dès le berceau
Tenue suggestive
Hygiène intime et éducation à la sexualité
La drague
Pran prekosion
Au septième ciel
Infidélité
Jalousie
Arrivisme / Vices
Ménopause / Andropause
Sexe
Magie / Sorcellerie et religion
Prostitution
Violences sexuelles et conjugales
Perversion sexuelle
Selon Esther Eloidin, les origines des chansons les plus anciennes remontent au XVIIIe siècle, donc à l’époque de l’esclavage. Une étude qui s’annonce passionnante, et que je compte bien sûr lire dès que possible. Elle me donnera très certainement l’occasion de m’arrêter ici sur les passerelles présentes entre ce répertoire des musiques antillaises et le dirty blues, notamment… En attendant, vous pouvez aussi lire ma publication à ce sujet sur mon journal Facebook.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.