Sélectionner une page

Relance de Candid Records !

Relance de Candid Records !

En 1952, Archibald « Archie » Martin Bleyer (1909-1989), chef d’orchestre de jazz et producteur, crée à New York Cadence Records, plutôt spécialisé dans la pop. Mais en 1960, il lance une filiale de son label, Candid Records, cette fois résolument orienté vers le jazz. Jusqu’en 1963 (Candid disparaîtra l’année suivante), la marque enregistre des jazzmen de la stature de Max Roach, Charlie Mingus, Clark Terry, Cecil Taylor, Eric Dolphy… Mais des bluesmen de renom apparaissent également au catalogue de Candid : Otis Spann, Lightnin’ Hopkins et Memphis Slim. Exceleration Music, auquel Candid appartient aujourd’hui, vient d’annoncer la relance du label, avec dans un premier temps la réédition de cinq albums, en CD le 15 avril et en vinyle le 24 juin. Et parmi ces cinq disques figurent ceux d’Otis Spann, « Otis Spann Is The Blues » (1960, le premier album au catalogue du label), et de Lightnin’ Hopkins, « Lightnin’ in New York » (1961). Exceleration Music prévoit d’autres rééditions issues du catalogue Candid.

A propos de l'auteur

Catégories d’articles